Cidre

www://organic-e-publishing-international.com

Origine, diffusion, fabrication, alcool, cidre bouché, calvados, recette 1

Les paysans ont toujours préparé des boissons à partir de fruits : pommes, poires, cerises, prunes…. Le cidre biologique, préparé à partir de jus de pommes cultivées sainement, est l’une de ces boissons.

Origine  Le cidre est originaire d’Espagne et du Pays basque, mais selon les travaux d’historiens de l’alimentation, il aurait déjà été connu dans l’Antiquité.

Diffusion  En France, il s’est diffusé en Normandie et en Bretagne à partir du XIIe siècle.
Le cidre est également produit en Grande Bretagne, mais plus alcoolisé que le cidre de France.

Fabrication  Le cidre est obtenu par la fermentation d’un jus de pommes issu d’un mélange de plusieurs variétés de pommes. Les pommes sont récoltées bien mûres et pressées. Le jus fermente naturellement, sans que d’autres ingrédients soient ajoutés, puis il est clarifié, éventuellement filtré, et mis en bouteille.

Alcool  En France, le cidre est dit doux s’il titre à moins de 3 % d’alcool et brut s’il titre au minimum à 5 % d’alcool.

Cidre bouché  C’est un cidre qui a conservé du sucre lors de sa mise en bouteille, ce qui lui donne un arôme et une pétillance précis et qui nécessite que la bouteille qui le contient soit fermée par un bouchon solidement maintenu, comme pour une bouteille de champagne.

Calvados (diminutif : calva)  Du nom d’une partie de la Normandie, en France, il s’agit d’une eau-de-vie préparée à partir de cidres âgés d’au moins un an. Le calvados est mis à vieillir dans des fûts de chêne. Il se boit en digestif, avec le café, s’emploie dans les spécialités culinaires normandes à base de viande et dans la pâtisserie.

Recette 1 – Cidre et bord de mer  Vous êtes au bord de la mer. Vous respirez l’air marin vivifiant à plein nez. Les mouettes piaillent, s’élancent, repartent, pêchent et piaillent encore.Vous contemplez la mer, étrange et infinie. Les vers de Baudelaire vous reviennent :
« Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,…. »
L’homme et la mer.
Des gouttelettes d’eau salée donnent un goût sauvage à votre peau. Le vent joue avec vos cheveux ou caresse / rafraîchit ? votre crâne dégarni… C’est un instant magique. Les éléments semblent invincibles. Vous imaginez les immenses icebergs, dérivant dans un océan lointain et glacial, les colonies de pingouins, le déferlement de vagues rugissantes. Pour vous réchauffer, après un tel périple, qu’il soit imaginaire ne le rend pas moins tangible, vous savourez une pile de galettes de sarrasin que vous accompagnez d’une bolée de cidre.
Au loin, la mer se retire, emportant les secrets de ses multiples naufrages. Etonnées, les mouettes regardent un goéland qui semble s’entraîner à voler toujours plus vite, toujours plus haut. Rappelez-vous cette belle histoire, des photos, un film, une musique….