Glace

www://organic-e-publishing-international.com

Secret, Italie, Paris, Boire à la glace, Boire à la neige, Composition, Extrait 1

Un si vieux secret… Le secret de la glace a été transmis par les Chinois aux Arabes, antérieurement à l’ère chrétienne et les voyageurs occidentaux s’extasiaient et se régalaient des sorbets arabes, boissons à base de fruits et refroidis avec de la glace pilée.
Durant l’Antiquité, les Grecs et les Romains se délectaient de macédoines et de purées de fruits auxquelles ils ajoutaient du miel et qu’ils refroidissaient avec de la neige.

Glace et Italie  Au XIIIe siècle, par l’intermédiaire de Marco Polo de retour d’Orient, se répandit en Italie une nouvelle méthode de refroidissement. Celle-ci ne nécessitait plus de glace, mais un mélange composé d’eau et de salpêtre, qu’il fallait faire ruisseler le long du récipient contenant la préparation à refroidir.
C’est à partir de cette technique que les glaces à l’eau se développèrent en Italie.
Outre les artichauts, Catherine de Médicis, lors de son mariage avec Henri II, introduisit les glaces à la cour de France.

Maisons de café à Paris  Francesco Procopio dei Colteli, un Palermois ouvrit une Maison de café à Paris en 1686 et la dégustation des glaces et des sorbets devint le nec le plus ultra. L’établissement, devenu le Procope, existe toujours, au numéro 13 de la rue de l’Ancienne Comédie.

Boire à la glace ou à la neige  A l’imitation des Espagnols et des Italiens, la mode se répandit sur les tables aristocratiques, de ne plus seulement rafraîchir le vin et le champagne en le trempant dans de la fraîche eau de puits, et d’en ajouter au vin avant de le boire, mais d’y ajouter de la glace pilée ou de la neige.
A la fin du XVIe siècle, certains médecins s’opposèrent à cette pratique et recommandèrent plutôt de plonger ces boissons à rafraichir dans des seaux de glace.
En 1878, Ch. Tellier a inventé la première « armoire pour conserver au froid« , ancêtre du réfrigérateur actuel, complétée par l’invention de C. Birds’Eye en 1929. Les vendeurs d’appareils électro-ménagers se frottent les mains, votre facture d’électricité s’envole, lorsqu’une panne survient, toutes vos denrées sont perdues, cela s’appelle : le progrès. Eventuellement, si vous pensez vous êtes trompés de route, faites connaissance avec la simplicité volontaire et la décroissance

Composition  Une glace à la crème, ou crème glacée, contient du lait, de la crème fraîche, du sucre, des fruits, ou des fleurs. Des œufs peuvent être ajoutés à la préparation.
Une glace au sirop contient du sucre et un parfum additionné d’eau ou de lait.
Selon votre envie, vous pouvez y ajouter : biscuit, liqueur, crottes de souris, crème Chantilly…., la liste est longue, voire infinie, car gourmandise et imagination vont de pair.
Une glace biologique, composée d’ingrédients biologiques, possède un goût incomparable qui vous restera longtemps en bouche.

Extrait 1 : Sérénissime assassinat  « Catarina Lanzi, née Pellegrini, a pris son chocolat, mélange, entre autres choses, de cacao, de vanille, de cannelle, de sucre brun et d’un peu d’anis pour chasser les vents. Elle serait gonflée pour avoir mangé trop de cerises et bu de l’eau glacée. Soudain, elle se sent elle-même glacée….. »
Gabrielle Wittkop, Ed. Verticale / Le Seuil, Paris, 2001, p.27.