Carotte

www://organic-e-publishing-international.com

Origine, couleurs, au fil du temps, santé, cuisine, expression, extraits littéraires 1, recettes 1, 2, Petit Pois et les Carottes 

Origine  Les sources diffèrent, pour certains, elle est originaire d’Afghanistan, pour d’autres, d’Europe. Elle semble s’être diffusée vers l’est : Chine et Japon et vers l’ouest : Asie Mineure et Europe.

Carotte et couleurs  La carotte est un arc-en-ciel à elle seule, du mauve foncé, presque noir de ses débuts, elle est passée par le blanc, le jaune, le rouge, le violet, le noir encore et depuis le XIXe siècle, l’orange, à partir de variétés cultivées aux Pays-Bas.

Carottes au fil du temps  Elle était déjà cultivée et consommée par les Romains, a traversé le Moyen Age, était cuisinée à Constantinople, utilisée dans la cuisine arabe et fut remarquée par les Croisés.

Carotte et santé  Elle contient des vitamines : A, B6, C, du fer, du calcium, du zinc et quantité d’autres éléments, si bien qu’elle est recommandée pour l’anémie, la dentition, la croissance, les ongles et les cheveux cassants, le foie, les yeux, l’insomnie, la diarrhée, la régulation de la vésicule biliaire et du transit intestinal. Elle est considérée comme diurétique, vermifuge, reminéralisante.
D’ailleurs, au cours des siècles passés, elle a surtout été utilisée pour ses propriétés médicinales.

Carotte et cuisine  De l’entrée au dessert, crue ou cuite, la carotte est partout délicieuse.
Une bonne carotte biologique n’a pas besoin d’être épluchée, juste bien lavée. Ses graines peuvent être utilisées comme condiment aromatique.

Carotte et expression  Les carottes sont cuites : l’affaire est close, il n’y a plus rien à faire.

Parfois, les Carottes rencontrent un Petit Pois …….

Extrait 1 : Le ventre de Paris  “Les voitures roulaient, les chevaux allaient tous seuls, la tête basse. L’homme que Mme François venait de recueillir, couché sur le ventre, avait ses longues jambes perdues dans le tas des navets qui emplissaient le cul de la voiture ; sa face s’enfonçait au beau milieu des carottes, dont les bottes montaient et s’épanouissaient ; et, les bras élargis, exténué, embrassant la charge énorme des légumes, de peur d’être jeté à terre par un cahot, il regardait, devant lui, les deux lignes interminables des becs de gaz qui se rapprochaient et se confondaient, tout là-haut, dans un pullulement d’autres lumières. A l’horizon, une grande fumée blanche flottait, mettant Paris dormant dans la buée lumineuse de toutes ces flammes.
Emile Zola, 1840-1902, écrivain français, 1872

Recette 2 – Potage de carottes  “Ayez de l’eau bouillante, ce qu’il en faut pour faire un grand plat de potage, demi – livre de beurre frais, sel et demi – litron de pois secs, trois ou quatre carottes épluchées et bien nettes par morceaux ; faites cuire. Une heure avant de dresser, mettez de l’oseille, du cerfeuil, de la chicorée blanche, racines de persil, ciboules, oignons, une pincée de sarriette, deux ou trois clous de girofle. Faites mitonner le tout et dressez le potage.”
Dictionnaire portatif de cuisine, France, 1765

Recette 1 – Les carottes d’Apicius  Pendant l’Antiquité, Apicius, célèbre gourmet romain servait des carottes frites avec du garum (sauce de l’époque) au vin ou avec du sel, de l’huile pure et du vinaigre.
Il recommandait aussi de les faire bouillir, puis de les couper en morceaux et de les faire cuire dans une sauce au cumin avec un peu d’huile avant de les servir.