Pizza

logowww://organic-e-publishing-international.com

Origine, Margherita, espionnage, recette 1

Fraîche ou surgelée, la pizza : une pâte recouverte d’une garniture se décline en de multiples variantes, aux appellations tantôt descriptives, tantôt aux accents italiens.

Elle mêle toutes sortes d’ingrédients : fromages : emmenthal, comté, mozzarella… tomates, fruits de mer : crevettes, moules… poisson : saumon, anchois, viande, légumes : cœurs d’artichauts, champignons, olives, poivrons…. ail, huile d’olive, câpres, charcuterie : saucisson, jambon, chorizo… merguez, origan, basilic, la liste est longue et alléchante.
La pizza biologique contient des ingrédients de provenance bio.

Origine  Au départ, la pizza était une galette ou une fouace en pâte levée, devant à la fois être bien cuite et demeurer néanmoins tendre. Ses bords, relevés, constituaient un « gros cadre ». Lorsqu’au XIXe siècle, les Napolitains ajoutèrent à sa garniture : tomates, olives noires et origan, la pizza devint « typiquement napolitaine ».

Pizza Margherita  Elle doit son nom à la Princesse Marguerite de Savoie. En 1885, en visite à Naples, ce fut la préparation : sans origan, aucune olive, ni anchois mais garnie de basilic, tomates et mozarella qui eût sa préférence. Les couleurs de ces trois ingrédients, pareilles à celles du drapeau de l’Italie qui venait d’être réunifiée, éveillèrent en elle un élan patriotique.

Espionnage en cuisine  L’espionnage militaire revêt toutes sortes d’aspects. De l’examen des latrines pour vérifier l’état sanitaire des soldats engagés au combat à celui de la livraison de pizzas.
Le matin du 16 janvier 1991, 55 pizzas auraient été livrées à la Maison Blanche, au lieu des 5 habituelles et 101 au Pentagone, au lieu de 55. Une livraison si exceptionnelle, pouvait selon F. Tonello, laisser pressentir l’imminence du bombardement américain sur Bagdad.

Recette 1 – Pizza des petites mains  Préparez votre pâte à pizza habituelle ou utilisez de la pâte déjà préparée.
Garniture : Celui-ci n’aime pas l’huile d’olive, celle-là n’aime pas la tomate, celui-là raffole des anchois, celle-ci déteste le basilic, vous adorez la mozarella, mais vous êtes la seule, tout le monde salive d’avance sur les câpres, sauf vous !
Alors, au lieu d’une grande pizza, pourquoi ne pas en préparer plein de petites, avec des garnitures selon les envies de chacun, car « des goûts et des couleurs, il ne faut pas disputer » dit le proverbe. Et les enfants vont adorer se transformer en marmitons.