Sel

www://organic-e-publishing-international.com

Fleur, fin, gros, gomasio, monde, cadeau, recettes 1, 2

Fleur de sel, sel fin, gros sel, blanc, gris, nature ou aromatisé, le sel accompagne vos repas tant que le médecin ne vous a pas prescrit un régime sans sel !
Les sels biologiques sont produits à la main, dans des zones naturelles protégées des risques de pollution. Ils ne sont pas raffinés, afin de garder toute leur valeur nutritive.

La fleur de sel  Souvent originaire de Camargue,de Guérande en France, ou du Portugal, conditionnée en pot ou en sac, elle se consomme au naturel ou aromatisée au fenouil, au basilic, aux algues

Le sel fin   Il se consomme nature mais se marie aussi à l’estragon, aux algues, au fenouil, à l’ail, au persil, au poivre gris, rouge, blanc, vert, au paprika, au coriandre, à la cannelle, au fenugrec, au gingembre, au cumin, au clou de girofle…

Le gros sel   Le gros sel aime se mélanger avec du romarin, du laurier, du thym, du basilic, du coriandre, de la cannelle, du fenugrec, de la moutarde, du curcuma, du gingembre, du cumin, des clous de girofle, du fenouil, des algues et des baies…

Le gomasio   Préparation à base de sel à laquelle est ajoutée du sésame bio – les grains de sel sont imprégnés d’huile de grains de sésame broyés – peut également parfumer vos plats.

Les grains de sel biologiques qui parsèment votre assiette sont des bouts du monde, l’un vient de Bali, fumé à la noix de coco et au tilleul, un autre de Chypre, celui-ci d’Hawaï, celui-là de l’Inde et ce dernier, des Andes.
Le sel des Andes est rose, celui d’Hawaï est rendu rouge par l’argile, un autre a la couleur de l’abricot. Certains sont fumés, au Chardonnay entre autre. Auriez-vous imaginé tant de poésie et d’évasion dans quelques grains ?

Le sel est un cadeau de la mer, du soleil et du vent, ses usages bénéfiques se livrent à ses utilisateurs au fur et à mesure qu’ils se familiarisent avec.
Depuis la nuit des temps, le sel est associé aux croyances et accompagne la vie humaine, et, si ce n’est dans votre assiette, invitez-le dans votre baignoire ! Il vous apportera un parfum d’Himalaya, de Bali, de la Mer morte, de Bretagne ou du Brésil.

Recette 2 – Sel à la menthe
Cueillez ou procurez-vous quelques tiges de menthe fraîche. Faites-les soigneusement sécher, à l’air libre mais protégées du soleil direct : sur un plateau, dans un torchon plié en deux accroché au fil à linge par ses extrémités, sur un séchoir à plantes ou dans le four, à la fin de vos cuissons.
Détachez les tiges et ne gardez que les feuilles. Lorsqu’elles sont bien sèches, effritez-les entre vos doigts en une poussière la plus fine possible. Aidez-vous au besoin d’un petit mortier et d’un pilon. Lorsque vous avez obtenu une fine poussière de menthe, mélangez-la à une petite cuillerée de sel fin, goûtez au fur et à mesure afin de doser votre mélange selon votre goût, en ajoutant de la menthe ou du sel.
Lorsque vous avez trouvé le juste milieu, versez votre mélange dans un joli contenant, accompagné d’une petite cuillère en bois et imaginez à l’avance le plaisir étonné de vos convives.

Recette 1 – Tour du monde salé
Tant de grains, tant de provenances, tant de parfums, vous n’en imaginiez pas tant. Aurez-vous assez d’une vie, même d’une vie de centenaire, pour goûter et savourer tous ces sels ?
Comment s’organiser ? Choisir le sel du lundi, celui du mardi, celui du mercredi et ainsi de suite jusqu’au dimanche ? Il vous faudra de grands placards pour ranger tous ces paquets, un grand tableau pour tous les répertorier. Un sel par semaine ? Ce sera trop long pour tous les goûter, et si les menus de sont pas adaptés au sel de la semaine, ce sera dommage.
Dans leurs placards, les ménagères iraniennes ont plein de salières. Parce qu’en été, elles offrent quantité de fruits et de petits concombres frais à leurs invités, que ces derniers consomment avec du sel. Les invités sont nombreux, les salières aussi.
La prochaine fois que l’on vous demandera ce que vous voulez comme cadeau, répondez que vous désirez une salière et passez le mot à vos amies. Et puis, petit à petit, achetez- vous de tous ces sels plus appétissants les uns que les autres, en vous les partageant entre vous.