Le moulin à légumes

logowww://organic-e-publishing-international.com

Bien loin des sachets vite préparés, purées et soupes aux légumes, moulinées, onctueuses à souhait, joliment présentées dans un plat ou une soupière, sont indissociables du moulin à légumes.

Inventé par Jean Mantelet (1900 – 1991), après une fatigante journée de travail couronnée par une purée pleine de grumeaux, cet appareil a nécessité des centaines d’essais avant d’être enfin concrétisé. En fait, après avoir écouté son épouse lui raconter ses difficultés à passer les légumes de la soupe, en utilisant un appareil compliqué offert par un ami allemand, puis l’entendre se plaindre de devoir toujours chercher la bonne grille, il imagina un appareil à grille unique, non démontable et simple d’utilisation.

Le 16 février 1932, à 14 h 50, il déposa le brevet n° 732 100 à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) pour son Moulin-Légumes, qu’il présenta ensuite à la Foire de Lyon, au prix de 36,00 F, sans en vendre un seul. Il refit ses calculs, et deux mois plus tard, l’exposa à la Foire de Paris, à 20,00 F. Le succès arriva enfin et dans les locaux de sa société, à Bagnolet (93, près de Paris), 7 000 à 8 000 exemplaires étaient produits chaque jour.

Copyright : Mélodie

Petit à petit, Jean Mantelet inventa d’autres appareils, parmi lesquels la moulinette pour mouliner les aliments crus, dont le brevet fut déposé en 1935.
En 1937, à la suite des mouvements sociaux liés au Front Populaire (1936), il songea à partir en province. L’une de ses secrétaires, originaire d’Alençon en Normandie lui indiqua l’existence d’une usine désaffectée qu’il acquit tout en gardant l’usine de Bagnolet.
Pendant la guerre, alors que ses ateliers tournaient au ralenti, puis furent fermés, Jean Mantelet et ses associés inventèrent d’autres appareils pour couper, râper, hacher

Dans les cuisines d’après-guerre, on trouvait désormais le Moulipersil pour mouliner le persil, l’ail, l’échalote, les œufs, le Moulirape pour mouliner le fromage, le chocolat…, le Moulijulienne pour mouliner les légumes crus, le Mouli-sel, le Moulipoivre, le moutardierMouli, le Moulibaby pour mouliner les aliments pour les bébés.

Copyright : Mélodie

Entre 1929 et 1953, Jean Martelet aura déposé 93 brevets d’invention mais malgré quelques améliorations ici et là, il ne peut renouveler davantage sa gamme. Il s’essaie alors aux cosmétiques, à l’épluchage automatique des légumes pour lequel il invente le Legumex, c’est alors la mode des suffixes en « ex ».

Dans les années 50, pour concurrencer la firme Rotary, il met au point un petit moulin à café électrique et en 1957, sa société prend le nom de « Moulinex« . Son slogan fit fureur : « Moulinex libère la femme«  jouant sur la modernité de la ménagère qui utilisait des appareils modernes et libérateurs.

Aujourd’hui, après plusieurs restructurations, Moulinex n’existe plus en tant que tel, les règles financières ont eu raison de ce qui reste un symbole de l’électroménager.

Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous conseille la lecture du livre d’Hervé Bizeul : « Irremplaçable moulin à légumes, Histoire, Mythes & Influences, 100 recettes«  aux éditions Glénat, 1997.